Senegal

ACTIONS DE MICROCRÉDIT

Des brebis et des moutons !

 

Zones d'intervention avec nos différents partenaires :



Nos partenaires :

GLOBE : L’association Globe existe depuis 2012 et a pour objectifs de contribuer au développement d’actions d’intérêt général visant à favoriser l’accès à la culture, à l’éducation et au dialogue avec les peuples ayant peu ou pas accès à l’information, aux soins, à l’éducation à travers le monde. Pour réaliser son but, Globe organise ou favorise l’organisation de spectacles vivants, de festivals, d’exposition, de rencontres interculturelles, d'activités économiques ou d’actions sanitaires. C'est une association française avec une antenne basée au Sénégal, qui oeuvre dans la région de Mboumba depuis plusieurs années.

UGPM : L’Union des Groupements Paysans de Méckhé est née en 1985 en réponse à l'évolution du contexte qui rendait de plus en plus rude la vie en milieu rural. L'UGPM a 4 objectifs : la gestion et la restauration de l'environnement, le développement d'activités génératrices de revenus, la lutte contre l'exode rural, la valorisation de l'identité paysanne et le renforcement de l'entraide.

Association les anciens et amis de Mbour : L'association des amis et anciens de Mbour est fondée en 2016 avec l'objectif de promouvoir une solidarité vigoureuse par le création d'emplois et l'appui aux personnes vulnérables de Mbour et ses environs. L'association mène des projets communautaires dans les secteurs de l'élevage, du maraichage, de l'agriculture pluviale et d'autres activités génératrices de revenus.

Pourquoi soutenir l'élevage de petits ruminants ?

Le secteur rural sénégalais est dans un contexte sahélien, ponctué de sécheresses et difficultés d'accès à l'eau, avec un fort chômage que ce soit auprès des jeunes ou des personnes vulnérables (veuves, personnes analphabètes, etc). Pourtant une grosse partie de la population du pays vit de l'agriculture et de l'élevage, avec les aléas économiques que cela implique, les revenus irréguliers et les difficultés d'accès aux financements, aussi petits soient-ils.

Dans ce contexte, permettre aux familles rurales les plus démunies de développer elles aussi un petit élevage familial pour subvenir aux besoins de leur famille à un réel impact en terme économique, mais aussi de dynamisation locale. L'intérêt de financer des brebis et des moutons avec un encadrement de nos partenaires locaux est d'avoir un suivi vétérinaire régulier ainsi que des formations en élevage (embouche, reproduction, ventes) pour les bénéficiaires afin qu’ils puissent améliorer leurs revenus, ou même démarrer une activité. Cela nous permet d'assurer de bonnes conditions de remboursement, un accompagnement rapproché et le développement d'activités pérennes.


 

PROJETS EN COURS

Mboumba 2018
Partenaire : GLOBE
Localisation : commune de Mboumba, région de Saint Louis, Sénégal.
Date de début et durée : mars 2018 – 24 mois.
Montant total du projet : 3 898 500 Cfa (environ 5 950 €).
Montant individuel du prêt : 358 900 Cfa (environ 550 €).
Nombre de bénéficiaires : 10 jeunes femmes sans activité professionelle.
Nombre d'animaux : 30 ovins de race Bali Bali, 20 femelles et 10 mâles, soit 3 animaux par femme.
Description de l'action : notre partenaire local Globe soutient des projets culturelles et sanitaires sur la commune de Mboumba depuis 2012, et la dynamique créée amène au fur et à mesure à de nouvelles idées et projets. C'est ainsi que Globe a contacté Zebunet, suite à une demande de soutient pour développer des activités rurales, agriculture ou élevage. Pour ce premier projet 10 jeunes femmes ont été seléctionnées pour créer des petits élevages d'ovins Bali Bali, une race sahélienne résistante et reconnue pour sa qualité. L'objectif est qu'en 24 mois les femmes puissent reproduire 2 à 3 fois leurs 2 femelles, pour conserver les petits et les revendre au bout de 6 mois à un an. Parallèlement les mâles seront bien nourris afin d'être revendus à un bon prix au bout de 2 à 3 ans. L'investissement est plus conséquent que s'il s'agissait d'animaux plus petits, car le Bali Bali est une race particulièrement appréciée et qui rapporte plus de bénéfices à termes, donc son prix d'achat reste non négligeable. En théorie, si la reproduction et l'alimentation se passent bien, les bénéfices permettront de rembourser le microcrédit tout en poursuivant l'activité avec 6 à 8 bêtes. Les prêts de 200 € par animaux incluent également la construction d'un abris et son équipement, les soins et le suivi vétérinaire sur 24 mois ainsi qu'une formation en début de projet.
Avancement : Le projet aurait dû se terminer en mars 2020 mais avec la crise du covid, sa fin est décalée de quelques mois
. Nous rencontrons quelques difficultés pour recouvrir certains remboursement du fait de la réticence de certaines bénéficiaires, mais nous espérons pouvoir clôturer le projet prochainement. 

Méckhé Ovins Poules 2021
Partenaire : UGPM
Localisation : villages de Nguer et de Ngass (commune de Koul, département de Tivaouane, région Thièse)

Date de début et durée : mai 2021 – 36 mois.
Montant total du projet : 4 585 000 Cfa (environ 7 000 €)
Montant individuel du prêt : 208 000 Cfa (environ 315 €)
Nombre de bénéficiaires : 20
Nombre d'animaux : 60 ovins (soit 2 femelles et 1 mâle par bénéficiaire), 80 poules et coqs (soit 3 poules et 1 coq par bénéficiaire)
Description de l'action : avec l'UGPM, nous lançons un projet permettant à des bénéficiaires de débuter des élevages de moutons et d'avoir des revenus de cycles courts grâce à l'élevage de volailles. Grâce à cet appui double, les bénéficiaires vont mettre leurs brebis en reproduction puis vendre les petits qui auront été engraissés. En parallèle, les poussins qui seront nourris et vendus adultes permettront une rentrée d'argent complémentaires. Les bénéficiaires pourront profiter des opportunités de ventes durant les fêtes religieuses et continuer à vendre tout au long de l'année. Les ventes d'ovins leur apporteront des revenus d'environ 300€ par an, et celles des poussins entre 40 et 100€ tous les 3 mois.

Avancement : Le projet a été lancé sur le terrain, les animaux ont été achetés, les poulaillers et enclos renforcés. Certaines brebis sont déjà en reproduction et les poules commenceront bientôt à couver. Les bénéficiaires attendent des ventes à la Tabaski prochaine.

Mbour Ovins 2021
Partenaire : Association les amis et anciens de Mbour
Localisation : Mbour, département de Mbour, région de Thiès

Date de début et durée : avril 2021 – 18 mois.
Montant total du projet : 3 562 500 Cfa (environ 5 300 €)
Montant individuel du prêt : 232 500 Cfa (environ 350 €)
Nombre de bénéficiaires : 15
Nombre d'animaux : 30 béliers (soit 2 mâle par bénéficiaire)
Description de l'action : Avec ce projet, les bénéficiaires effectuent de l'embouche de moutons sur des cycles de 3 mois. Ils achètent et engraissent un mouton de 9 mois pour le revendre à 1 an. A l'approche de la Tabaski, les effectifs sont doublés. La revente d'un mouton acheté 100€ leur rapporte un bénéfice de 105€, ceci après le rachat d'un nouvel animal pour continuer le cycle.

Avancement : Le projet a été lancé sur le terrain, les animaux ont été achetés et les bénéficiaires attendent la Tabaski prochaine pour vendre leurs béliers.


 

INFOS GENERALES

Le Sénégal est une république d'Afrique de l'Ouest au bord de l'océan Atlantique, frontalier avec la Mauritanie, le Mali, la Gambie, la Guinée et la Guinée Bissau. Le pays doit son nom au fleuve qui le borde à l'est et au nord et qui prend sa source dans le Fouta Djallon en Guinée. Le climat est tropical et sec avec deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies, mais le centre et l'est du pays sont en pleine zone sahélienne, donc semi-désertique une bonne partie de l'année.

Le pays fait partie de la CEDEAO, de l'Union africaine (UA), de la Communauté des États sahélo-sahariens (CES) et de l'Organisation Internationale de la Francophonie.

 

POPULATION

En 2016 la population est estimée à un peu plus de 15 millions d'habitants, dont 44 % en zone urbaine, ce qui en fait l'un des pays de la sous région les plus urbanisés. La langue officielle est le Français et environ 40 % de la population est francophone, mais la première langue parlée reste le wolof, compris par 85 % de la population. L'arabe est également parlé, notamment par les dignitaires religieux, dans un pays à 94 % musulman.

Le taux de fécondité s'élève à 4,7 enfants par femme et près de 56 % de la population vit en zone rurale. 54 % de la population à moins de 20 ans, ce qui fait un pays très dynamique et un besoin d'emploi important.


ECONOMIE

Le Sénégal possède la quatrième économie de la sous-région ouest-africaine après le Nigeria, la Côte d'Ivoire et le Ghana. Compte tenu de sa situation géographique et de sa stabilité politique, le Sénégal fait partie des pays africains les plus industrialisés de la région.

Même si le service et les industries sont très développées comparativement à des pays voisins, l'agriculture emploie encore une partie de la population souvent vulnérables dans de petites activités familiales.

L'économie d'export est principalement tournée vers l'Europe et l'Inde et depuis plusieurs années, la Chine est un partenaire de plus en plus grandissant. Le pays est assez pauvre en ressources naturelles ; ses principales recettes proviennent de la pêche, du tourisme et des services.